News

25 juillet 2020

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET COGÉNÉRATION POUR CERAMICHE PIEMME

NEWS CERAMICHE PIEMME

Pour ses usines de Solignano, Ceramiche Piemme a choisi la technologie SACMI pour mettre sur pied une grande centrale de cogénération qui, en produisant électricité par l'intermédiaire d'une turbine aéronautique jet alimentée au méthane, générera chaque année des économies s'élevant à 6,7 millions de mètres cubes de gaz et à 13,2 tonnes de CO2. Basé sur des logiciels de dernière génération, ce choix écologique fait dégringoler les consommations au moyen d'un système révolutionnaire qui récupère la chaleur des fumées d'échappement de la turbine.

« Nous sommes satisfaits de cet investissement qui nous permet d'améliorer encore plus notre productivité », explique Sergio Bondavalli, PDG Ceramiche Piemme. « En cette période délicate pour notre industrie et pour l'économie en général, être à l'avant-garde également en développement durable est fondamental pour envisager le futur avec confiance. Cette opération nous permettra de réduire significativement les émissions de CO2 dans l'atmosphère et de satisfaire jour après jour les besoins en énergie de nos usines. »

Ce système est conçu pour gérer 53 000 Normo mètres cubes par heure de fumées d'échappement à 500 degrés. Emprisonnées par la turbine dans une grosse conduite (1,7 m de diamètre) de près de 140 mètres de long, les fumées sont acheminées vers deux atomiseurs SACMI, ATM 036 et ATM 065, réduisant ainsi les besoins en méthane de l'usine de 6,7 millions de mètres cubes de gaz par an (soit l'équivalent de 13,2 tonnes de CO2 en moins dans l'atmosphère).

Cette centrale se caractérise par la dynamique des fluides selon laquelle a été réalisée toute la conduite où s'accumulent les fumées de la turbine aéronautique jet en direction des atomiseurs, en dépit de sa longueur », explique Stefano Orlandi, SACMI Forni Product Manager Energy Management. « Et ce n'est pas tout, une isolation thermique particulière diminue considérablement la déperdition de chaleur qui est intégralement injectée dans les atomiseurs pour que Ceramiche Piemme puisse satisfaire presque totalement les besoins en énergie de l'usine. »


Ceramiche Piemme et SACMI collaborent actuellement pour mettre en œuvre le système de gestion qui, à l'avenir, pourra prévoir à l'avance les besoins en énergie de chaque machine, de sorte à réduire encore plus les consommations et, par conséquent, les émissions.

Top